Sollicités par de nombreux messages  professionnels, amicaux ou publicitaires, nous sommes en interactivité avec nos fournisseurs, nos clients grâce aux réseaux sociaux.

Mais sommes nous certains, que les informations destinées à nos interlocuteurs sont reçues dans les meilleures conditions ? sommes nous capables de mémoriser un événement important ? est ce que notre capacité d’apprentissage, notre esprit d’analyse sont  stimulés proportionnellement au nombre d’informations qui nous parviennent ?

C’est pas si sur ! et il y a une explication scientifique à cela :

En effet plusieurs études  mettent en évidence les limites physiques de notre cerveau face à la réalisation de plusieurs tâches en même temps. Celle réalisée par  deux français : Etienne Koechlin (Inserm) et Sylvain Charron (science, 16 avril 2010),  montre que  si il est facile de réaliser des actes automatiques simultanés (marcher, écouter de la musique, faire du vélo…), le cerveau en revanche ne peut pas réaliser plus de deux tâches nécessitant une concentration soutenue.

D’autres chercheurs américains ont montré que les individus qui sont bombardés régulièrement d’informations électroniques se concentrent moins bien que ceux qui réalisent une tâche à la fois. (détail de l’étude en Anglais).

On pourrait évoquer également les travaux du psychologue américain G.A Miller qui prouvent que le nombre d’objets pouvant tenir dans la mémoire de travail d’un humain moyen est de 7 plus ou moins 2, ou La loi de Hick  qui montre que le temps nécessaire pour prendre une décision croît proportionnellement au nombre et à la complexité des options proposées.

Nous devons donc dans la gestion de nos projets web concevoir des interfaces qui prennent en compte ces contraintes. L’ergonomie web est une réponse évidente à ce constat. Elle doit être intégrée dès la conception du projet  jusqu’à la production de contenus. Il est souvent difficile de mettre en avant cette démarche car les problèmes technologiques ou marketing sont souvent dominants. Il est impossible en quelques lignes de décrire les méthodologies spécifique à l’ergonomie appliquée aux services en ligne, d’autant qu’il existe de nombreux ouvrages sur le sujet.

Notons également qu’il est important d’optimiser l’organisation des contenus, afin d’éviter la dispersion de l’audience. Un site bien rangé aidera l’internaute à trouver ce qu’il veut. L’architecture de l’information est stratégique, elle doit impérativement précéder  la création graphique.

Enfin il faut toujours avoir en tête que nous concevons des applications pour la satisfaction et le confort de nos clients. Efficacité et efficience sont les deux mots qui doivent accompagner nos actions quotidiennes. Comme le décrit le célèbre auteur de marketing « Seth Godin  »  dans ses ouvrages : « l’attention, c’est à dire le temps dont nous disposons pour être attentif est devenu une denrée rare, et comme dans toute économie de marché, la rareté fait grimper les prix ».

André Veyrat de Lachenal

Share This
">